Bulletin archologique de l'Association bretonne

Imprimerie-Librarie-Lithographie de Ren Prud'homme., 1877
List of members in volumes for 1850, 1874, 1876-80.
 

 - 

.

-

229 - Mathurin russit enfin gagner son logis, o il se reposa, en se' rgalant du seul morceau de galette moisie qui lui restait. Alors, il lui vint une bonne pense : il se dit que, si quelque diable ou sorcier l'avait emborn, comme c'tait probable, il n'y avait que Dieu qui pouvait le dsemborner. Or, ce raisonnement tait assez juste pour un homme aussi born, n'est-il pas vrai ? Il se mit donc en route pour la fort voisine, o demeurait un saint ermite, dont les bonnes gens disaient...
229 - Comme tu es enfl, vieux fainant! dil un autre. C'est le cidre qu'il a bu la dernire foire de Saint-Men, qui bout dans son ventre, apparemment. Te voil bossu par devant, vieux licheur, dit un des vagabonds en le poussant. O vas-tu donc avec ta bosse ? reprit un autre ; tu devrais au moins nous la montrer pour un sou. Et, en tenant ces mchants propos, les coquins se mirent tous pousser le malheureux, qui roula, comme une pierre qu'il tait moiti, dans le fond d'un...
lxviii - Cotlogon dansrent avec deux Bretonnes des passe-pieds merveilleux , et des menuets , d'un air que les courtisans n'ont pas beaucoup prs : ils y font des pas de Bohmiens et de Bas-Bretons avec une dlicatesse et une justesse qui charment. Je...
228 - ... noire tout l'heure... Personne ne saura : les nuages sont lourds et bas, et la pluie qui va tomber effacera tout... Personne ne t'pie : les sillons mouills seront pareils demain matin, et le bl poussera... Ah! ah! ah! la bonne affaire !... Hein! qui est-ce qui rit l-bas?. Personne. Allons. Et voil notre voleur de terre de saisir la borne dans ses bras et de la presser avec force contre sa poitrine, qui en craque. Il l'a presse comme s'il l'aimait ardemment. Il la soulve ;...
60 - Bretagne, airnez-jes toutes deux ; comme ils les ont servies, servez-les. Ces deux amours aujourd'hui n'en font plus qu'un, dont l'ardeur doit tre double, comme aussi soit double, enfants, la force de vos curs et de vos bras, au jour o il faudra dfendre et venger la patrie! (Vifs applaudissements dans toute la salle...
234 - 0 ciel! s'cria le paysav vous avez chass le Sauveur portant sa croix ! Oui, je le fis... Hlas ! que de pcheurs sur la terre font encore comme moi... Mais, ce jour-l, un ange du ciel me jeta l'anathme : Tu marcheras, me dit-il, jusqu'au jour du jugement.
225 - D'ailleurs le nom l'atteste puisque kored veut dire fe, en breton. Il n'existe pas sous le soleil, dit-on, de pays o les bornes soient plus lgres que dans ce bon Morbihan. Les pierres bornales y roulent comme des boules, ou disparaissent comme par enchantement. C'est singulier ; mais cela se voit souvent. Quoi qu'il en soit, ce...
228 - Personne. Je n'ai voulu que plaisanter. A l'aide, ami Jacques ; reprends ton sillon et ta borne. Personne : la nuit est sombre et personne ne passe sur le chemin. Bientt, bris par la fatigue et la terreur, Mathurin s'affaissa avec son fardeau, les pieds dans le trou qu'il avait creus. Ainsi les tratres finissent d'ordinaire par choir dans l'abme ouvert par leur perfidie. Le lendemain pourtant il fallut bien se tirer de l, ne ft-ce que pour manger. Mais que faire avec une borne...
233 - C'est comme moi, dit le paysan , je voyage depuis plus de six mois. Six mois ! La belle affaire. Il ya bien plus de mille ans que je marche, moi, avec cinq sous dans ma bourse. Vierge Marie ! s'cria l'homme emborn ; alors vous tes le Juif-Errant ! Vous l'avez dit, mon fils ; je suis Isaac Laquedem Ashurus, le maudit!! Adieu, adieu. Au moins, reposez-vous une minute, reprit Mathurin, stupfait. Impossible, soupira l'homme errant, si ce n'est...
227 - Et il se rapprocha de la pierre bornale, qu'il frappa d'un coup de pied. Tiens, dit-il, la borne n'est pas bien solide : je crois qu'elle bouge. Et il donna un second coup de pied : Non, pour sr, elle n'est pas solide; et puis la terre est si molle cet endroit... Oui, c'est fcheux, car un pas plus loin, du ct de Jacques, le terrain est plus dur. Ah! si la borne tait l, on n'aurait pas peur de la renverser, rien qu'en la poussant... Ma foi, la voil en bas... maintenant, il...