Politique et éthique : regards croisés

Couverture

Notre famille politique venait de traverser une tourmente qui avait vu des querelles intestines et des ambitions personnelles prendre provisoirement le pas sur des statuts ratifiés et la volonté de ses adhérents, avec la complicité active d'un traitement médiatique qui aurait gagné à refléter plus de neutralité ou de pluralité des points de vue. Et l'actualité nous conduisait régulièrement, si ce n'est quotidiennement, à constater qu'un questionnement sur l'éthique aurait été tout aussi indispensable aux autres partis, d'un bout à l'autre de l'échiquier, pour mettre de l'huile dans les rouages de leur fonctionnement, et éviter la survenue « d'affaires » et autres « dérapages » complaisamment relayés dans l'opinion.

Cet ouvrage est la réflexion de nombreux auteurs sur leurs regards très variés sur l’éthique et le politique tout en apportant des réflexions et des ébauches de solutions.

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Éthique et poliVque
22
le marché de dupes de la transparence
46
Ethique et médias
68
Républicanisme et Solidarisme ou lidée de progrès comme éthique poliVque
86
Le dessein social chez lélu entrepreneur
112
Sphères poliVques et entrepreneuriales
138
Éthique et markeVng poliVque au MoyenOrient
174
Léthique en poliVque estelle encore dactualité ?
188
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2015)

Il nous est alors apparu évident que nous souhaitions contribuer à la réflexion sur le lien, complexe et multiforme, entre politique et éthique, et tout aussi évident que cette contribution devait dépasser nos simples points de vue personnels pour y associer largement des universitaires français et étrangers -la thématique dépassant très largement le cadre national-, comme Catherine Mercier-Suissa, Eric Kouevi, Julien Husson, Christophe Schmitt, Didier Nobile, Nehme Azoury, Jacques Digout, Charbel Salloum et Quentin Lefebvre, des journalistes et écrivains, au travers des contributions de Laurent Kupferman et Océane Labalette, mais aussi des  personnes issues de la société civile et du monde de l'entreprise, comme Marc Lefebvre, Mathieu Quetel, David Noual et Alban Boyer. Chacun a traité le thème selon son angle personnel et son propre ressenti, car nous pensons qu'en matière d'éthique plus qu'ailleurs, les avancées jaillissent de la confrontation des idées, aussi diverses, voire contradictoires qu'elles puissent être de prime abord.

Informations bibliographiques